Garradin

Gestion d'association simple, complète et efficace

Rapprochement bancaire

Le rapprochement bancaire est l’opération qui permet de vérifier la concordance entre la comptabilité d’une part, et le ou les comptes bancaires d’autre part.

Avec Garradin, on peut le faire de deux façons, soit manuellement, soit de façon assistée.

Commencer

Dans les deux cas de figure, rapprochement manuel ou rapprochement assisté, il faut, bien évidemment, avoir un relevé bancaire à portée de clavier.

Dans Comptabilité, aller sur Comptes, les comptes qui peuvent faire l’objet d’un rapprochement (les comptes bancaires, donc) sont cochés. Cliquer que le bouton Rapprochement.

Accéder au rapprochement bancaire
Accéder au rapprochement bancaire

La page suivante s’ouvre sur le rapprochement manuel.

Rapprochement manuel

Vérifier ou choisir la période de rapprochement soit en indiquant les dates ① :

Paramétrer la période de rapprochement
Paramétrer la période de rapprochement

soit en navigant par mois ② :

Choisir un mois
Choisir un mois

Il est possible de n’afficher que les écritures non rapprochées en cochant la case devant Seulement les écritures non sélectionnées et en cliquant sur le bouton Afficher. Pour réafficher toutes les écritures, il suffira de décocher la case et d’appuyer à nouveau sur le bouton Afficher.

Affichage ou pas des écritures qui ont déjà fait l’objet d’un rapprochement
Affichage ou pas des écritures qui ont déjà fait l’objet d’un rapprochement

Cocher les écritures à rapprocher. Noter qu’elles apparaissent ici dans le sens du relevé de banque, à l’inverse des journaux comptables. Pour aller plus vite, quand on peut tout rapprocher d’une seule traite, il suffit de cocher la case en haut à gauche de l’étiquette de la colonne « Date ».

Choix des écritures à rapprocher
Choix des écritures à rapprocher

Cliquer sur Enregistrer pour finir ou sur Enregistrer et aller au mois suivant. Dans le premier cas, on reste sur la page.

Rapprochement assisté

Le rapprochement assisté consiste à rapprocher un fichier (relevé bancaire) au format CSV avec la comptabilité. L’extrait de compte devra peut-être être retravaillé dans un logiciel tableur (Calc de LibreOffice de préférence, mais un autre logiciel tableur, Excel, OnlyOffice, Gnumeric, etc., peut faire l’affaire).

Pour en savoir plus sur la configuration de l’extrait de compte, voir la page Rapprochement assisté.

Cliquer sur Parcourir pour récupérer le fichier CSV et sur le bouton Envoyer le fichier.

Récupération du fichier CSV
Récupération du fichier CSV

Si, comme dans l’exemple ci-dessous, les colonnes n’ont pas exactement le même intitulé que celles de Garradin, vous pouvez les faire correspondre. Ici la colonne (stupidement) intitulée « Crédit » du tableau d’origine correspond à la colonne « Montant ». Cliquer sur le bouton Envoyer le fichier.

Faire correspondre les champs
Faire correspondre les champs

Garradin affiche les résultats. Les signes « == » indiquent que le rapprochement est correct. Cliquer sur le bouton Enregistrer en bas de la page pour terminer.

Et voilà le résultat
Et voilà le résultat

Voir aussi